Article dans Mythologie(s)

Le magazine Mythologie(s) m'a invité à participer à la rédaction de son dernier numéro ! Vous y retrouverez le portrait d'un ami intime : Tierno Bokar.

Tierno Bokar fut l'une des plus rayonnantes lumières spirituelles d'une Afrique secouée par le colonialisme et les guerres tribales. Initié au soufisme, fondateur d’une école coranique à Bandiagara, au Mali, il fut maître de l’ethnologue et africaniste Amadou Hampâté Bâ. Théodore Monod, qui l’avait rencontré, l’appelait « le saint François d’Assise soudanais ».

Extrait : « Il faut cesser d’être ce que tu es et oublier ce que tu sais. Si tu restes tout plein de toi-même et imbu de ton savoir, ton prochain ne trouvera aucune ouverture pour entrer en toi. Il restera lui, et tu resteras toi. » Enseignant par l’exemple, Tierno Bokar faisait de sa rencontre avec l’autre un chemin vers l’universel : « N’aimer que ce qui nous ressemble, c’est s’aimer soi-même, ce n’est pas aimer."




À la Une
Derniers articles
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now